Afficher le Menu principal

Association culturelle arménienne : Appel au Président de la République Française concernant l'attaque de Kessab ( Syrie du nord)

Appel au Président de la République Française concernant l'attaque de Kessab ( Syrie du nord)

Solidarité avec Kessab (Syrie)

Appel au Président de la République Française concernant l'attaque de Kessab ( Syrie du nord)

Le vendredi 21 mars 2014, des groupes armés se revendiquant de plusieurs mouvances islamistes (dont Jabhat Al Nusra et Ahrar Al Sham, toutes deux affiliées à Al Qaïda) sont entrés en Syrie par la Turquie, franchissant le poste frontière de Kessab, ce qui engage de fait la responsabilité des autorités de la République de Turquie. L'attaque de la localité de Kessab a provoqué dans l'urgence la fuite de la plus grande partie de sa population, qui a trouvé refuge à Lattaquié. Aujourd'hui, la région de Kessab est presque entièrement vidée de sa population, et les groupes islamistes armés occupent et pillent les maisons et les églises.
Le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan a soutenu le franchissement de la frontière par les assaillants, les a couverts lors de leurs attaques, et a accueilli les blessés qui ont été soignés dans un village turc près de la frontière. On sait par ailleurs que la Turquie est devenue la plaque tournante des candidats au "Djihad" venant notamment d'Europe et de France et qu'elle a une part de responsabilité dans la confessionnalisation et l'ethnicisation du conflit syrien.
La participation de la Turquie, membre de l'OTAN, rend cet État complice de l'attaque délibérée de ces forces "djihadistes" sur une zone peuplée de civils non combattants, membres d'une communauté minoritaire de Syrie. De plus, Kessab représente pour l'ensemble de la Nation arménienne un symbole. La Turquie n'est pas sans l'ignorer. Kessab est l'unique groupement de villages arméniens ayant échappé à la politique de turquification et n'ayant pas été vidé de sa population de manière définitive dans les années 1920. Quel est l'objectif de l'État turc aujourd'hui ? A un an du centenaire du génocide des Arméniens, quel sens peut-on donner à un acte aussi délibéré ?
Nous lançons un appel au Président de la République française, aux instances européennes et aux États membres de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord en demandant une intervention résolue et rapide auprès de l'État turc, afin que les attaques venant de Turquie cessent et que les populations arméniennes de Kessab puissent retourner dans leurs foyers.

Paris, le 25 mars 2014
Organisation Terre et Culture

Retour Nous contacter
Partager sur Facebook